a- A= A+

Mois de Janvier

La Rue du Retour souhaite à vous toutes... chères âmes



Chaque jours de votre vie

Amour Infini, graduel et conscient

… Cher maitre pouvez-vous gentiment nous offrir
une nouvelle pensée pour l'année qui vient de passer et pour celle qui nous accueille

… Oui volontiers « sœur et frères à moi »


Chères âmes continuez à m'appeler maitre
mais avec libre et sincère amour je vous répète encore que
je ne suis pas un maitre mais j'essaye de vivre dans l'écoute en tant que
don d'amour, un miroir limpide et claire entre les mains de Dieu...

Unique et Infini Maitre

un instrument, morbide et sincère quelquefois sévère
un don d'amour pour vous... sans prétentions

Pour celui qui entre vous cherche la Voie de la gratitude et de la vraie solidarité
pour celui qui entre vous essaye de surmonter ses difficultés

La Providence... vous verrez, n'en doutez pas sera la guide et force unique et vraie
la vôtre... ma publicité qui nous fera rencontrer et ensemble continuer
elle nous unira dans l'amour conscient, pour construire et manifester
la voie qui conduit sans interprétations à la rencontre avec la vérité...n'en doutez pas

Je vous attends chères âmes à bras ouverts si vous voulez rejoindre La Rue du Retour
pour contribuer... permettre avec foi et sans trop de prétentions
que l'Univers et le monde deviennent un lieu de conscience fraternelle
où le vivre dans la Paix, la Lumière et l'Amour graduel et conscient
reste le premier vraie but à atteindre sur la terre, pour chaque créature.

 

Depuis la voix de la nature, donc, écoutée pour vous, chères âmes
dans ce mois de janvier

je retrouve et écrit le vers conclusive d'une année d'amour
vécue mois après mois, saison après saison
avec vous... manuel éternel pour qui le veut


Si le ciel volerait et la terre lentement tomberait 
comme serait lointaine la voie de l’union
… et où serait le soleil?

Certainement la lune y serait mais on ne la verrait pas
ni dans la nuit ni pendant le jours… parce que peut-être le soleil n’y serait pas

Quel étrange monde on nous enseigne depuis notre naissance 
quel étrange crédo nous soutenons et chaque jours nous vivons 
en aimant toute histoire… en aimant selon notre façon
chaque illusion qui en suite… certainement accouchera un monstre

 

Et ainsi, doucement les années passent et nous nous plaignons
et ainsi nous nous apercevons que rien plus fonctionne et après… nous pleurons
et enfin, nous croyons dans la prière et désespérés… nous prions

Comme il est possible que tout est arrivé 
comme il est possible… jamais nous avons écouté
et toujours dans le faux… nous avons cru

 

Notre embrassade reste seule
avec tout l'inexistant... vide de tout
la vie pour nous est déjà le passé


Janvier


Douces il faut se laisser devenir… ainsi parle janvier dans cet hiver doux

 

maintenant que vous êtes nés, sur la stable terre

debout ou assis… il faut choisir de rester
devant ou derrière, il ne faut pas marcher

Mère silencieuse et douce terre… à nos yeux ainsi elle se montre
toujours généreuse… ainsi elle bouge et vie en donnant

je suis Janvier et je parle

« apprenez à écouter et à marcher… non plus seulement selon votre façon
et vous verrez se dissoudre, doucement et pour toujours… le monstre

vous saurez pourquoi la souffrance existe

et je vous enseigne aussi à voir… sans aucune méfiance
que la différence n’existe pas »

 

Janvier annonce douce que, dans l’éternel jeu du manège… l’ennui n’existe pas
il ne dit que… crois dans la vie toujours nouvelle… de la joie écoutée

Comme l’eau par exemple, qui vit depuis longtemps … tu peux devenir
et ainsi tu verras… tu verras comment, le désir n’amène plus… à penser 

Et encore dans le silence janvier aime parler
Et dit, l’obstination, la peur ou la rage… on peut la détourner

Confiante dans la prière… elle ne manque pas
parfums, couleurs et formes se souvient… l’âme « fatiguée »

et elle retrouve graduellement et légèrement
la voie piétinée claire et sonore… berceau et messagère

 

Et un arc-en-ciel… doucement me lève 
et de la terre froide… en volant léger me soulève

En haut, je me sent amené 
et la mer, son de la vague… j’écoute chanter

 

 

 

Voilà le soleil… le soleil caché
le soleil que je retrouve… revient à sa place
dans le bleu ciel du crédo, que maintenant… n’est plus que le notre

Je vois le ciel tu sais ? je le vois naitre bleu… tout autour du soleil
quel don infini est… l’amour

 

Pour contacter La Rue du Retour

scriviciCe module peut être utilisé par vous tous chères âmes, si jamais vous aviez besoin, pour poser librement des questions ou des demandes, ou donner des opinions, des idées et des propositions de collaboration. Les contenus, si pas déclarés privés, pourront être retrouvés dans l’archive du site.



Un cher salut, La Rue du Retour

Insérez ici votre requête
Nom(*)
Invalid Input
Adresse(*)
Input non valido
Prénom(*)
Input non valido
Ville(*)
Input non valido
E-mail(*)
Invalid Input
Code postal(*)
Input non valido
Phone(*)
Input non valido
Etat(*)
Input non valido
Message privé
Input non valido
Entrez ce code(*)  Entrez ce code   mise à jour
Input non valido
Texte du message
Input non valido
Abonnez-vous à la newsletter
Input non valido

Inscription à la newsletter

Si vous voulez être mis au courant des initiatives et des projets de La Rue du Retour, inscrivez-vous via le formulaire en cochant la case "Newsletter"

newsletter-ico

Effectuer une donation

Si vous voulez soutenir l’objectif et les projets de La Rue du Retour, vous pouvez le faire ici en bas:

bottone donate

Coordonées

Association La Via del Ritorno - ONLUS

Siège: Contrada Campo Bertona, 35
65010 Montebello di Bertona (PE)

info@laviadelritorno.org - www.laviadelritorno.org

Copyright 2012-2015  |  La Via del Ritorno - ONLUS -  Un monde de lumière et d'amour |  C.F. P.I. 02130010685|  login torna in cima| recercher | plan du site